2011

Allez, je tiens le bon bout: avec ce billet je termine de vous montrer le voyage aux US de cette année…

On avait prévu de faire une grande rando sur une journée dans les White Mountains, mais avec mon ampoule on s'est dit que ce n'était pas une bonne idée. On s'est donc retrouvé avec une journée de libre dans le planning et l'idée d'aller faire un tour dans le Vermont nous a plue. Il a fallu faire un peu de route, mais on y est arrivé en fin d'après midi. C'est là que le bazar a commencé: on voulait voir une gorge, mais on n'est pas vraiment arrivé du bon côté et le pont qu'il fallait prendre pour rejoindre la gorge était fermé. On a fait des tours et des demi-tours puis on l'a finalement trouvée. Mais pas de bol, la petite balade à pied qui devait nous emmener au fond de la gorge était fermée au public pour on ne sait qu'elle raison (en fait on a compris après). Qu'à cela ne tienne, on a décidé d'aller faire un tour dans le bled d'à côté. On s'est encore retrouvés nez à nez avec des ponts coupés, des routes barrées, des tours et des demi tours et bon an mal an on s'est retrouvés de l'autre côté des Green Mountains dans le Vermont, avec très peu d'hôtels sur la route et là on a commencé à s'inquiéter parce qu'il se faisait tard…

On a atterri à Rutland (elle porte bien son nom cette ville), dont les 3/4 des motels étaient complets, il était super tard, on était crevé de toute cette route alors quand on a vu un motel avec des chambres de libres (pour 50$ qui plus est), on s'est arrêté. On a payé la chambre (sans la voir avant évidemment) et là on s'est rendu compte que ce motel était le truc le plus pourri sur terre, et qu'il allait falloir dormir dedans. On a eu une chambre au fond d'une allée pas éclairée qui puait la clope. On a demandé à changer. Le gars nous en a donné une autre (à ce moment là un junkie est rentré dans le bureau et il commencé à nous tourner autour), on a donc été la visiter: elle puait moins, mais elle était aussi dégueue que l'autre: la lumière principale ne fonctionnait pas, la salle de bain était vraiment à vomir (les étagères n'étaient même pas horizontales!), le plancher recouvert de moquette s'enfonçait vers le milieu de la pièce… Je vous laisse imaginer! On n'a même pas sorti nos affaires de la voiture, on a filé directement manger un bout dans un resto. J'étais malade de devoir aller dormir dans une chambre pareille et en chemin pour le resto on a trouvé un autre motel qui semblait un peu mieux. Cette fois ci on a demandé à voir la chambre avant de la payer et comme elle faisait moins glauque que l'autre on la prise. Chris a eu le courage d'aller négocier un demi remboursement de l'autre chambre… Bref, on se souviendra de Rutland!!

Le fin mot de l'histoire, c'est que le Vermont avait été gravement touché par la tempête Irene 2 semaines plus tôt et qu'on ne le savait pas! On s'est un peu retrouvé pris au piège, beaucoup de ponts n'étaient plus praticables, une bonne partie des routes était abîmée, il y avait beaucoup de travaux de reconstruction en cours et un GPS dans ces cas là c'est vraiment pas le pied ("Faites demi tour dès que possible" à quoi on répondait "mais on ne peut pas bon sang"), pas de carte évidemment…

Je n'en garde pas un super souvenir du Vermont!

Le lendemain on a quitté Rutland au plus vite. Il pleuvait ce jour là. On a été voir l'Emerald Lake en chemin pour revenir vers le New Hampshire (par une autre route que celle de l'aller).

Puis au loin on a aperçu ce pic, alors on a été jeter un oeil. 

Puis sur les conseils de la personne qui nous a fait visiter on a cherché le Blue Benn Dinner pour grignotter un bout à midi. On se serait cru dans les années 50, c'était génial! Et gras aussi.

On a fait une étape du côté de Mount Monadnock (on n'a pas fait la rando à cause de notre non équipement et de mon ampoule toujours présente – je suis rentrée avec!). Les photos ne sont pas géniales alors je ne vous les montre pas. 

Et puis on a enfin remis le cap sur Boston. On a fait un tour dans un coin de la ville que l'on n'avait pas vue l'année dernière, et on a aussi refait quels trucs que l'on avait apprécié.

Et puis on a vu les Blue Men en concert, c'était extra! Merci JM pour les tickets à tarif réduit!!

On a aussi visité la Samuel Adams Brewery (c'est gratuit) et on a pu déguster 3 de leurs bières gratuitement (dois-je préciser l'heure à laquelle on a bu la bière?? Bon d'accord, on avoue, il n'était pas loin de 11h… du mat')

On est revenu en France avec 3 verres à bière spécialement conçus pour éviter le réchauffement de la bière quand on tient le verre…

Et un planning travaux bien rempli!

A bientôt..

{ 1 comment }

Voici la suite des collages de photos de notre voyage…

On a eu la chance de pouvoir aller observer des baleines à Bar Harbor; il y en avait 7 différentes et elles nous ont fait un sacré show! A vrai dire, il y avait une maman et son petit, ce qui est excellent pour l'observation parait-il: le petit prend mois d'air qu'à l'âge adulte, du coup lui et sa maman sont obligés de remonter plus souvent à la surface. Et ce petit en question (énorme quand même le bestiau, hein), était assez téméraire. Le bateau n'a pas le droit de s'approcher trop près des baleines, mais là, c'est elles qui sont venues de leur plein grès jouer avec le bateau. Un souvenir immense… Regardez à quel point elles sont venues près:

Pour notre dernier jour à Bar Harbor nous avons fait une petite rando… "The beehive trail", c'est la petite soeur du "precipice trail" mais je ne me sentais vraiment de faire celle-ci. Il fallait"escalader" quelques parois de rochers, ça m'a fait tourner un peu la tête. mais ça en valait vraiment la peine, parce que le vue est magnifique de la haut. En plus on a été très gâtés, avec un temps magnifique et très estival pour la période.

Et puis on s'en est allés du côté des White Mountains… Les villes sont assez charmantes, et on a découvert les ponts couverts.

On a aussi randonné un peu, même si mon ampoule montrait encore des signes de vivacité.

A la réflexion, on aurait dû rester dans le coin un peu plus longtemps (une journée de rando était prévue, mais avec mon ampoule, elle a été annulée), même si c'était juste pour faire quelques petites balades. Parce que l'on mis le cap vers le Vermont, et que pour le coup, on s'en serait passés. Je vous raconterais cela avec la fin des photos du voyage.

A bientôt!

{ 2 comments }

Ca va bientôt faire un mois que nous sommes rentrés et je n'ai pas eu le temps (ni vraiment l'envie) de vous raconter un peu notre voyage aux USA… Il faut dire que j'ai été assez déçue au retour en découvrant mes photos: changer d'objectifs ça fait rentrer de la poussière dans l'appareil qui se dépose ensuite sur le capteur et laisse des tâches bien disgracieuses sur les photos. Mais bon, avec un peu de patience on arrive à les effacer. Toujours est-il que je n'avais pas vraiment envie de m'y mettre (c'est pas ce que je préfère enlever les tâches sur les photos!).

En ce qui concerne le voyage en lui-même, il s'est très bien passé. On l'a raccourci à 10 jours un mois avant le départ pour pouvoir finir la cuisine avant la pose des meubles, ainsi va la vie… Mais pour résumer en quelques chiffres, ça donne ça:

1176 Mi parcourus soit 2178 km

1450 photos (il y en avait plus mais j'ai supprimé les floues!)

une ampoule au pied pendant les 10 jours

5 petites randos (Cf au dessus)

plein de shopping

un concert

plein de piqûres de d'insectes

trois bières gratuites

un really crappy/creepy motel (plus de détails à venir)

Place aux photos à présent:

Je n'ai pas fini de trier/choisir les photos, donc vous aurez la suite plus tard.

A bientôt!

{ 1 comment }

L'an dernier avant de partir à New York j'avais réalisé un petit classeur dans lequel toutes les informations étaient regroupées (n° de billets, résas, infos utiles et planning). Même si je m'en suis beaucoup servie sur place, je trouve qu'il n'était pas très pratique: je ne pouvais pas y stocker nos tickets d'entrée, les brochures récupérées sur place, etc… Il y a quelques mois, quand je cherchais des idées pour faire un nouveau road book, je me suis souvenue de celui-ci d'Iggydodie (elle montre seulement sa page de garde). Et puis elle a récemment posté sur son blog 2 billets montrant 2 road book qui m'ont fait de l'oeil. L'idée est plus que géniale: il suffit de prendre un protège document et de le remplir avec tous les papiers nécessaires pour partir. Le petit plus, c'est que le format est du A4, pas besoin de se casser la tête à recouper les feuilles qui sortent de l'imprimante donc. Et puis aussi, autre gros avantage à mes yeux, c'est la possibilité de glisser à l'intérieur tous les papiers que l'on récupère lors du voyage en lui-même. Ensuite on a tout sous la main pour pouvoir faire des pages de scrap!

Alors j'ai décidé d'en faire un comme ça. Au début, je pensais ne créer qu'une page de garde, puis quand j'ai vu les intercalaires d'Iggydodie (jetez un oeil ici et ), je me suis dit que j'allais en faire aussi tellement j'ai trouvé ses réas chouettes!

Je ne vais pas vous mentir, je me suis largement inspirée d'Iggydodie: le format, les tâches d'encre (ma première fois…), le tampon écriture sur les bords, la perfo en haut du papier, etc… et j'ai en plus repris un sketch de Giniew (la couverture de son road book "Corse"). Mais bon, ça faisait 6 mois que je n'avais pas scrappé, et je dois dire que je suis plutôt contente du résultat. Je n'ai qu'une envie maintenant, c'est m'y remettre et faire des tâches partout!!! Il faut que j'investisse dans un peu plus de refill distress (je n'ai qu'une couleur pour l'instant).

Bref, j'ai enfin un peu de scrap à vous montrer… La page de garde est très simple, je n'ai pris que des vieilleries de mon stock, et j'ai fait une fleur en papier (découpe sizzix).

Et les intercalaires façon Iggydodie… Je me suis éclatée à les faire, vraiment! J'ai utilisé les chutes de papiers de la page de garde et plein de tampons.

Bon allez, je file, j'ai encore 2-3 trucs à préparer avant de partir! A bientôt!!

{ 0 comments }